Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affirmez vos positions !

Camarade,

 

Utilise les tracts et les articles de ce blog, ils ne sont la propriété de personne, ils ne font que refléter  les positions  d'une classe qui vit, qui lutte pour supprimer sa propre condition de salariée. Diffuse ces textes, discute-les, reproduis-les. 

Soyons le ferment ouvrier révolutionnaire et  lançons  nous  à l'assaut  du capitalisme qui  nous  exploite et nous opprime du nord au sud  de  l'est  à l'ouest !

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ VOUS,

SUPPRIMEZ

LES ARMEES, LES POLICES, LA PRODUCTION DE GUERRE, LES FRONTIERES, LE TRAVAIL SALARIE !

ARMES, POUVOIR, ECONOMIE AU PROLETARIAT !

Rechercher

Les Nôtres

Ses camarades qui ne sont plus, mais qui par leur travail de militants révolutionnaires sont et seront, enrichissant par-delà de nous la mémoire accumulée de toute leur expérience de lutte, cuirassant le futur afin de nous armer dans nos combats jusqu'au triomphe de la révolution sociale pour qu’enfin se réalise la véritable communauté humaine. Vive la  révolution sociale !

 

Liens

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 15:17
APRÈS LES BONNETS ROUGES… LES BONNETS D’ÂNES

LA "RÉVOLUTION FISCALE "

Réunis côte à côte, le Parti de gauche et PCF ayant relégué au second plan, leurs divergences sur les municipales de mars, le PCF ayant privilégié dans de nombreux cas, une alliance avec le Parti Socialiste plutôt qu'une liste avec le front de gauche. Était présent lors de cette manifestation le NPA et Lutte Ouvrière. Non il ne s'agissait pas d'une "alliance contre nature" mais de la surenchère d'une fraction de la bourgeoisie qui n'a rien à envier à celle des bonnets rouges, vous avez honteusement collé aux basques d'un populisme chauvin.

Les "révolutionnaires" Trotzkiste avec les résidus de la social-démocratie et les débris du stalinisme jusqu'à là rien de surprenant, mais pour dire quoi, et revendiquer quoi ?


- "Le système de l'impôt est rejeté par tout le monde, car tous savent qu'il protège les “privilégiés fortunés“ ! (lapalissade ou poujadisme,) On ratisse large dans le populisme,

- "il faut établir un impôt universel et juste" la bonne parole citoyenne

Derrière des slogans comme : "on est fiers de l'impôt quand il est juste" la bonne parole citoyenne.
Les manifestants, venus de toute la France !!!..., ont réclamé une "politique fiscale ambitieuse", avec un "vrai redécoupage fiscal" et la suppression de la hausse de la TVA, prévue pour le 1er janvier 2014.

-"Il faut des portiques et des taxes, mais sur les autoroutes de la finance !", a déclaré pour sa part Pierre Laurent (PC), il est malin le Pierrot, p'tit clin d'œil aux bonnets rouges , les municipales c'est pour bientôt) !

Est-ce cela des positions de classe ? Est-ce cela des positions communiste !

Les intérêts du prolétariat ne sont pas de faire sortir la France d'une prétendue crise économique ou du remboursement de la dette (quelle est donc cette crise qui permet de considérables profits à certains capitalistes et, plus simplement, qui ne stoppe pas l'accumulation du capital à l'échelle internationale ?).

Il sera plus difficile que vous ne le pensez de faire avaler aux ouvriers que ce monde leur appartient et qu'ils doivent participer à sa gestion. Oui, l'augmentation de la TVA est une vacherie de plus, mais de la a courir derrière Mélenchon et son Parti de gauche et le P "C"F en est une autre encore plus monumentale, ridicule, vous le seriez encore plus, si le tribun venait à prendre sa place dans ce gouvernement... Maintenant, vous vous promenez dans cette "opposition de gauche... Bien joué !

Paris (AFP) 07-11-2013 [le langage de Lutte Ouvrière : au plan électoral, "on se prépare à présenter des listes Lutte Ouvrière dans toutes les élections", municipales et européennes, a déclaré Mme Arthaud. "Sûrement pas avec le Front de gauche et le Parti communiste qui ne veut surtout pas se dire dans l'opposition (sic), qui laisse croire que ce gouvernement peut changer de politique. Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière, a jugé "lâche et pleutre" le gouvernement qui "mène une politique anti-ouvrière" et "récolte ce qu'il a semé" dans l'affaire de l'écotaxe". "Le gouvernement est lâche et pleutre, il est sans volonté face au grand patronat. Il n'a pas arrêté de s'aplatir", a déclaré Mme Arthaud.]

N'est-ce pas là semé des illusions, en terme politique, qualifier, un gouvernement de "lâche et pleutre et sans volonté" n'est-ce pas là roulée pour le Front de gauche et sa fameuse “mollesse d’Hollande“ ?

Le P'C'F se cacherait d'être un parti d'opposition ! Ben voyons...

Est-ce cela des positions de classe ?

Vous nous aviez déjà fait le coup avec les syndicalistes briseurs des grèves ouvrières, avec les bouillies gauchistes les leurs "soutien critique des gouvernements de la gauche", avec les antiracistes d' Harlem Désir aujourd'hui favorables aux quotas d'immigration...

Maintenant, vous voudriez que nous participions dans cette pétaudière pour adopter une posture qui s'en prend aux excès d'un capital « la finance qui salit » la grande et monstrueuse découverte du siècle ! Il vous aura fallu deux siècles pour nous pondre de telles âneries.

Il est maintenant prouvé que ses manifestations de cette "opposition de gauche" en alliance avec les "trotzkistes" est une pure mystification destinée à retarder la lutte des classes. Vous voudriez qu'on gobe que les ambitions de Mélenchon valent mieux que celle du bourgeois Hollande !

L'esclavagisme et la misère de ce monde n'est pas une fatalité due à une quelconque mauvaise gestion qu'elle soit conduite sous Hollande ou Mélenchon ! Notre sort ne doit pas dépendre des avatars d'une économie pourrie dans laquelle nous, sommes exploités, méprisés, achetés comme des marchandises, traités comme du bétail. Notre sort doit dépendre de notre - commune volonté, d'un système économique, et social proposé par nous dans lequel tous les héritages de la barbarie et de l'oppression auront disparus.

Une chose est sur, si ce système survit par la force des appareils étatiques, il l'est aussi par notre soumission entretenue quotidiennement par une idéologie crapuleuse qui ne vise qu'a dévoyer la classe ouvrière d'une réelle conscience de classe. Les trotskistes du NPA, LO et Mélenchon voilà une troïka symbolisant les plus hauts sommets de la désagrégation de cette vieille peau du social-citoyen, visant à remettre sur les rails une bourgeoisie moribonde.

Oui il faut s'organiser contre toutes les mesures gouvernementales, contre l'économie nationale (et internationale!), contre les carcans syndicaux qui veillent à notre passivité, à notre "responsabilité". En fait de responsabilité, par notre passivité en tant que classe, nous ne sommes responsables que de notre misère toujours plus forte. Oui, il faut lutter, mais certainement pas avec ceux qui ne cherchent qu'à perpétuer notre esclavage en revendiquant une autre forme d'exploitation !

Nous revendiquons qu’un autre monde est possible, si nous le voulons. Un monde où l’homme n’est plus obligé de se vendre pour survivre, un monde fondé sur la gratuité et l’abondance.

La seule solution qui s'impose à la classe ouvrière est celle d'une lutte de classe sans concessions, débarrassée de tous les oripeaux gauchistes, populistes, qui ne propagent qu'une démoralisation dans des luttes stérile opposer à notre émancipation. Pour en sortir, il nous faut , d'abord nous organiser pour lutter ensemble contre tous ceux qui nous exploitent, contre les syndicats qui nous répriment lorsque nous commençons a remettre en cause notre vie d'esclaves et nous isolent par entreprise, par profession; ainsi en associant notre sort à celui de l'économie, nationale.

Tant que l'on confondra capitalisme d'État et socialisme, contre-révolution et révolution, les classes dominantes pourront dormir sur leurs deux oreilles, ou plutôt sur leurs sacro-saints profits. En véhiculant sans répit, l'idée d'une opposition entre prétendu « gauche » et le « communisme », les possédants sont certains que les barreaux idéologiques dans la tête de tous les exploités sont bien plus sûrs que les barreaux de n'importe quelle prison.

PROLÉTAIRE DE TOUS LES PAYS, UNISSONS-NOUS,
SUPPRIMONS LES ARMÉES, LES POLICES, LA PRODUCTION DE GUERRE, ​
LES FRONTIÈRES, LE TRAVAIL SALARIÉ,
ARMES, POUVOIR, ÉCONOMIE AU PROLÉTA
RIAT !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaétan - dans Internationalisme