Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affirmez vos positions !

Camarade,

 

Utilise les tracts et les articles de ce blog, ils ne sont la propriété de personne, ils ne font que refléter  les positions  d'une classe qui vit, qui lutte pour supprimer sa propre condition de salariée. Diffuse ces textes, discute-les, reproduis-les. 

Soyons le ferment ouvrier révolutionnaire et  lançons  nous  à l'assaut  du capitalisme qui  nous  exploite et nous opprime du nord au sud  de  l'est  à l'ouest !

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ VOUS,

SUPPRIMEZ

LES ARMEES, LES POLICES, LA PRODUCTION DE GUERRE, LES FRONTIERES, LE TRAVAIL SALARIE !

ARMES, POUVOIR, ECONOMIE AU PROLETARIAT !

Rechercher

Les Nôtres

Ses camarades qui ne sont plus, mais qui par leur travail de militants révolutionnaires sont et seront, enrichissant par-delà de nous la mémoire accumulée de toute leur expérience de lutte, cuirassant le futur afin de nous armer dans nos combats jusqu'au triomphe de la révolution sociale pour qu’enfin se réalise la véritable communauté humaine. Vive la  révolution sociale !

 

Liens

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 12:20

La-colere-ne-suffit-pas---manif-tunis-bis-copie-2.jpg   

            . ..............Du.Mashreq au Maghreb

      ...... ........Armes, Pouvoir, Economie au Prolétariat.

 

Ne vous laissez pas confisquer votre lutte, on cherche à dévoyer votre combat du but final.  Le but des  prolétaires qu’il soit  “Tunisiens“ ou “ Biduliens “ n’est pas  la constitution  d’un Etat  qu’il soit dictatorial ou démocratique, ce sera toujours celui de la dictature capitaliste.

Certes aujourd’hui en Tunisie, on descend dans la rue, on discute entre travailleurs, il y a quelques mois auparavant, cela aurait été considéré comme une conspiration subversive et matraqué par les sbires d’un pouvoir mafieux et du népotiste de Ben Ali. (Qui en matière de népotisme n’a rien à envier au pouvoir d’un bon nombre d’états de cette vieille Europe)

 

Même la télévision, média asservi aux exigences du pouvoir et à la glorification du président, adopte une autre attitude dans ses programmes. Elle donne régulièrement la parole aux personnalités de la nouvelle clique de“ démocrates“  qui préparent désormais les future élections.

 

C'est là un processus de passage d'une dictature haïe et usée à un régime dit démocratique. On l'a vue maintes fois. Lorsqu'une dictature bestiale tombe, la classe ouvrière et tout ce qui n'est pas carrément réactionnaire se réjouit et crie victoire, mais en réalité la victoire est pour les forces capitalistes, dont les partis et les syndicats dits démocratiques sont facteurs intégrants. De fait, la meilleure des démocraties constitutionnelles est aussi une dictature du capital. Les travailleurs Tunisiens apprendront très vite, s’ils ne reprennent pas en mains la seule voie qui s’offre à eux, comme au reste du prolétariat mondiale, celle de la révolution sociale internationale !

Car ces nouveaux démocrates qui parlent au nom “du peuple Tunisiens“, et qui  ne veulent recevoir de leçon de personne, et pour cause, seront demain vos nouveaux dictateurs, démocratiquement élus par le “ bon Peuple Tunisiens“ Alors des élections démocratique par des démocrates  mon cul ! car tout cela se fera contre la classe ouvrière, par les leaders d’une opposition prétendument démocrate, “socialiste“, voir “communiste“ et les syndicats a la botte d’un capitalisme mondial.

Prolétaires Tunisiens, pour que votre lutte ne s'avère pas une défaite qui vous démoraliserait et vous laisserait à la merci des exploiteurs par le biais des partis et des syndicats "démocratiques", il faut vous attaquer aux bases de l'exploitation, prendre en main la totalité de l'économie et du pouvoir politique, organiser la production de manière à en finir avec les classes ; en un mot il faut détruire la société capitaliste. Le prolétariat est la seule force capable de le faire, parce qu'en contradiction absolue avec le capital, et sa victime constante.

Tout existe aujourd'hui pour permettre l'épanouissement de chacun, mais pour ce  faire, il faut une lutte à mort contre le capitalisme et ses vaches à lait et non un aménagement des conditions d'exploitation, ce que représente à l'heure actuelle la démocratie bourgeoise.

 

La seule solution pour l'humanité est internationale. Et dans ce but, une première tâche des prolétaires “Tunisiens“ consiste à dénoncer la dictature du capitalisme de Ben Ali, autant que celle qui ce présentera hypocritement comme démocratique dans quelques temps. Il faut proposer un combat simultané aux prolétaires du Mashreq au Maghreb et une solidarité active du prolétariat mondiale.A bas cette division imposée par les rivalités capitalistes. Balayons par les armes tout ce qui s'oppose à l'émancipation prolétarienne, à la disparition des nations, des classes sociales, de l'Etat !

         

                                                     Vive la révolution sociale!

                             A Bas l’État capitaliste démocratique ou dictatorial ! 

                    " Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont le monde à gagner"  

                             Prolétaire de tous les pays, unissez-vous !


 

        http://syndicats.contre.classe.ouvriere.over-blog.com                                                                                                                                                                                     A LIRE ET A FAIRE CIRCULER A LIRE ET A FAIRE CIRCULER

   Supports militants : Tract  à lire, à copier et à diffuser                


Partager cet article

Repost 0
Published by Aliocha - dans Internationalisme
commenter cet article

commentaires