Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affirmez vos positions !

Camarade,

 

Utilise les tracts et les articles de ce blog, ils ne sont la propriété de personne, ils ne font que refléter  les positions  d'une classe qui vit, qui lutte pour supprimer sa propre condition de salariée. Diffuse ces textes, discute-les, reproduis-les. 

Soyons le ferment ouvrier révolutionnaire et  lançons  nous  à l'assaut  du capitalisme qui  nous  exploite et nous opprime du nord au sud  de  l'est  à l'ouest !

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ VOUS,

SUPPRIMEZ

LES ARMEES, LES POLICES, LA PRODUCTION DE GUERRE, LES FRONTIERES, LE TRAVAIL SALARIE !

ARMES, POUVOIR, ECONOMIE AU PROLETARIAT !

Rechercher

Les Nôtres

Ses camarades qui ne sont plus, mais qui par leur travail de militants révolutionnaires sont et seront, enrichissant par-delà de nous la mémoire accumulée de toute leur expérience de lutte, cuirassant le futur afin de nous armer dans nos combats jusqu'au triomphe de la révolution sociale pour qu’enfin se réalise la véritable communauté humaine. Vive la  révolution sociale !

 

Liens

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 18:14

 

       synsdicIndic3BB.jpg

                                NOUS NE SOMMES RIEN, SOYONS TOUT !

Comme les travailleurs, les sans-travail, les étudiants, les retraités,… d’Allemagne , de Belgique, de Grèce, d’Espagne, d’Italie , du Portugal, de Russie, du Japon, de Chine, du Bengladesh, d’Afrique du Sud, d’Algérie, de Tunisie, d’Égypte, du Pérou et de bien d’autres régions du monde, nous devons descendre à notre tour dans la rue , et

             DÉCLARER LA GUERRE AU CONSENSUS ET A LA PAIX SOCIALE

Nous devons être la « relève en action »… celle que craignent tous les gouvernements de tous les pays et de toutes les tendances politiques! Nos revendications ne sont que l’expression :

                    D’UNE MÊME CLASSE D'UN SEUL ET MÊME MOUVEMENT

celui des exploités, des crèves la faim, des sans réserve, des prolétaires, de ceux qui lutte:

CONTRE LES SACRIFICES que tentent de nous imposer partout les gestionnaires du capital.

CONTRE DES CONDITIONS DE SURVIE, de logement, de santé, de retraites… partout toujours plus dégradantes.

CONTRE NOTRE ESCLAVAGE DE SALARIÉ partout sans cesse accru (augmentation des cadences, les remises en cause de la législation du travail, d’un travail toujours plus abrutissant, un travail qui n'a pas de sens…et au bout du compte toujours la même insécurité, la même précarité)

CONTRE LES CAMPAGNES CHAUVINES écœurantes de ces bourgeois radicaux réformistes du front national de gauche comme de droite.

CONTRE TOUS LES SYNDICATS : Les syndicats sont les gestionnaires sociaux au service de la bourgeoisie, au même titre que les partis prétendument de “gauche“ comme le PS, P“C“F  et le “Front national de gauche“ sont les gestionnaires du capitalisme !  Si les syndicats étaient ce qu'ils ont toujours prétendu être “ du côté des travailleurs“, ils n’envisageraient même pas un rendez-vous avec l’état et le patronat pour discuter de quelconques négociations,  de concession, de régression sociale et de remise en cause de la législation sociale et de la législation du travail. Ne faisons aucune confiance à ceux qui veulent neutraliser nos luttes en nous baladant, l’expérience des dernières années nous a montré que le front syndical construit  autour de principes vagues tels que la défense de l’emploi ou du pouvoir d’achat, ne vise qu’à canaliser les énergies collectives pour éviter qu’elles ne débouchent sur des conflits sociaux plus larges.Seule une grève générale unifiant les luttes politiques et sociales de toute la population peut créer le rapport de forces capable de mettre à mal les funestes projets de la bourgeoisie.

CONTRE TOUS LES PARTIS PRÉTENDUMENT OUVRIERS :  

NOUS NE SOMMES PAS DES PARTENAIRES  SOCIAUX   

 ORGANISONS NOUS À TOUS LES NIVEAUX!

N’écoutons plus ces tribuns, ces moulins à paroles de l’opposition qui nous proposent une version light de l’État, d’un gouvernement référendaire, d’une constituante, d’une 6ème République. Cela nous montre, à quel point cette bourgeoisie est prête, s’il le fallait  en cas de danger, à réformer L’ÉTAT ! (du moins sa façade).

Nous voyons  aussi dans ces campagnes “citoyennes“ qu’une partie de cette bourgeoisie, atteinte de mélenchonïte aiguë, prédicateurs de la morale citoyenne,  sont là pour chauffer le bon “Peuple Citoyens“. Leurs dénonciations de la corruption n’est là que pour leur servir d’exutoire afin de mieux berner tous ceux qui n’ont plus confiances dans cette classe politique qui en désertant les urnes expriment leur dégouts pour les partis politiques , les syndicats  et plus généralement  l'écœurement qu'ils éprouvent pour cette société, mais l’écœurement pas plus que l’indignation ne suffit !

Pour satisfaire NOS BESOINS HUMAINS, il n’y a pas de solution en demi-teinte possible

La voie à suivre est  celle de la lutte opiniâtre  unitaire sur nos propres intérêts  en  rejetant  systématiquement  les directives syndicales et en les combattant. Les syndicats ne sont pas divisés, ils poursuivent leur travail de sape, chacun d’eux étant spécialisés dans l’imposture sociale, pendant que l’un va nous promener l’autre signe les “accords entre le patronat et l’état“.

 

                                            LE CAPITALISME EST UN SYSTEME DE CRISES,

                                                    DE RAPINES, D’EXPLOITATIONS

                                                                      ACHEVONS-LE!

                                             BRISONS LA PAIX SOCIALE ET SYNDICALE

      QUE PÉRISSENT TOUS CEUX QUI CHERCHENT À NOUS LIER DAVANTAGE LES MAINS

                                  ETENDONS ET APPROFONDISSONS NOTRE MOUVEMENT!
                                              ORGANISONS NOUS À TOUS LES NIVEAUX!

 RENVOYONS LE “LEDRU-ROLLIN“  DU FRONT DE GAUCHE AUX LATRINES DE L’HISTOIRE

                                                          DÈS À PRÉSENT, SOYONS TOUT !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin E. - dans Internationalisme
commenter cet article

commentaires