Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affirmez vos positions !

Camarade,

 

Utilise les tracts et les articles de ce blog, ils ne sont la propriété de personne, ils ne font que refléter  les positions  d'une classe qui vit, qui lutte pour supprimer sa propre condition de salariée. Diffuse ces textes, discute-les, reproduis-les. 

Soyons le ferment ouvrier révolutionnaire et  lançons  nous  à l'assaut  du capitalisme qui  nous  exploite et nous opprime du nord au sud  de  l'est  à l'ouest !

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ VOUS,

SUPPRIMEZ

LES ARMEES, LES POLICES, LA PRODUCTION DE GUERRE, LES FRONTIERES, LE TRAVAIL SALARIE !

ARMES, POUVOIR, ECONOMIE AU PROLETARIAT !

Rechercher

Les Nôtres

Ses camarades qui ne sont plus, mais qui par leur travail de militants révolutionnaires sont et seront, enrichissant par-delà de nous la mémoire accumulée de toute leur expérience de lutte, cuirassant le futur afin de nous armer dans nos combats jusqu'au triomphe de la révolution sociale pour qu’enfin se réalise la véritable communauté humaine. Vive la  révolution sociale !

 

Liens

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 12:09

 

POUR L’INTENSIFICATION ET LA CONVERGENCE DES LUTTES!

Img01

Parce que le capitalisme n’est rien d’autre que l’expropriation de notre activité, qui se retourne contre nous comme une force étrangère. Notre lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dépasse le simple soutien à une lutte extérieure que nous trouverions juste. C'est aussi NOTRE lutte... contre le capitalisme ! Notre futur se trouve au-delà de toute médiation, au-delà des états-nations, au-delà de toute tentative de reformer le capitalisme. Notre futur se situe dans la destruction de l’économie.

Voici ci-dessous un texte diffusé en janvier 2013 et signé par “ Le Comité « poitevin » contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ”. Ce texte exprime incontestablement la tendance du prolétariat à s’organiser plus consciemment, à dépasser certains des cloisonnements qui entravent sa lutte.


NON A L'AEROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES, VAINQUONS                                                 VINCI ET SON CAPITALISME !

 

Notre lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dépasse le simple soutien à une lutte extérieure que nous trouverions juste. C'est aussi NOTRE lutte...

Quand nous exposons que nous rejetons « l'aéroport ET son monde », ce n'est pas juste une formule convenue. Des projets comme celui de Notre-Dame-des-Landes, nous en avons tout autour de nous, qui articulent les intérêts de grandes entreprises avec l'esprit mégalo de politiques haut placés - ainsi, dans notre région, la ligne à grande vitesse (LGV) entre Poitiers et Limoges et celle, déjà en chantier, entre Tours et Bordeaux pour obtenir un gain de temps dérisoire. Notre lutte s'inscrit contre un énième partenariat public-privé (PPP) entre l'Etat et le groupe Vinci - leader mondial du BTP impliqué dans de nombreux autres projets -, dans lequel des centaines de millions d'euros d'argent public sont investis dans un projet inutile.                 

Ce qui est en jeu, ce n'est pas seulement un aéroport, c'est le monde qui va avec et qui a un nom, le capitalisme, qu'il soit géré par la droite ou par la gauche : une forme d'organisation sociale basée sur la domination et l'exploitation du travail et sur la dépossession par la force armée, avec comme conséquences la misère aux quatre coins de la planète et le saccage des ressources dites naturelles.                                                        

C'est une lutte contre la planification territoriale qui redessine les paysages et les territoires pour le seul confort des classes les plus aisées, concentrées dans les grandes métropoles où les plus pauvres sont rejetés dans des quartiers ghettos surveillés et encadrés. Ces métropoles sont en effet reliées entre elles par les LGV, autoroutes et autres aéroports, autant d'infrastructures permettant de traverser le plus vite possible des territoires consacrés à l'agriculture industrielle - qui condamne chaque jour des petites et moyennes exploitations à disparaître - et à des zones récréatives et touristiques. Des territoires entretenus par une population rurale reléguée au rang de « jardinier de la nature » dans un espace de plus en plus privé de services publics et de revenus décents. Une métropolisation qui confisque et détruit les terres agricoles de moins en moins nombreuses, entraînant misère et saccage de l'environnement.

La lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes rassemble tous ces enjeux et converge vers toutes les autres luttes anticapitalistes.

C'est une lutte collective qui nous concerne tous et toutes, en ce qu'elle réunit des personnes aux horizons et sensibilités variés en faisant naître rencontres et solidarités.

Le Comité poitevin contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Pour l’intensification et la convergence des luttes!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonard - dans Internationalisme
commenter cet article

commentaires